Terre d'Eveil
. .
 
 
 
 
 
 
 
 

 

POEMES


LA LIBERTE


Qui peut prétendre à la liberté, Sinon, celui qui en a fait totalement l'expérience.

Qui peut prétendre à la liberté, Sinon, celui qui a accès à la métascience .

Qui peut prétendre à la liberté, Sinon, celui qui a maîtrisé sa puissance.

Chantes, danses et rêves ta vie, tel un programme vers une vraie harmonie,

Ton corps chemine vers l'équilibre, toute sa quintessence vibre,

Par ton cœur en quête de vérité, ton univers interne renaît.

Oui, tu peux prétendre à la liberté. Aujourd'hui tu sens que tu en fais l'expérience.

Oui, quelque chose en toi a ce goût de liberté, Car tu as reconnecté ton essence et ta science.

Libre, vivre libre, tel l'envol du papillon, Envoles toi vers tes subtiles dimensions. Libre, vibre, libre, sort de ta chrysalide, Redeviens une unité valide.

Ode à la joie, ode à la vie, ode à l'Amour, A toi l'immortalité, à jamais et pour toujours. Tu es devenu le flambeau de la liberté.

Tu connais le principe de l'alchimie du Soi. Peu, sont ceux qui peuvent prétendre à la liberté, Le principe de l'Unité est en toi.

Les gardiens de l'invincible, les gardiens de l'invisible, Sont avec toi pour réaliser le dessein des délices.

Déli-cieux dessin unique des multiples esquisses, En multiples splendeurs du monde dit " visible ".

Si ce monde est di - visible, c'est pour le regarder par deux fois.

Alors, un homme averti vaut bien plus que la foi.

O Liberté, mon esprit peut prétendre à la liberté .

O Egalité, mon âme accède à la justesse de l'égalité .

O Fraternité, mon être entier est réunifié au sein de la fraternité .

O Vérité, immanente, immortelle, intemporelle, inexorable vérité,

L'inexorable vérité me rendra libre en vérité…

© Tifen Avril 2006

LES BIEN'HEUREUSES

Femme, Amie, Amante, Vestale et Mère

Elles forment une ronde autour de notre Terre Ne tentent Elles pas le prodige et le bon'heur Avec au cœur, le ferme espoir d'un monde meilleur

Les Bien'heureuses telles des Mères Veilleuses Portent le fils au paroxysme d'une présence lumineuse

Pour recevoir l'esprit sacré au sein de la forme profane

Ensemencent la conscience d'une pensée diaphane

Adoration, Admiration, Respiration, Inspiration En communication interne comme unique action Le regard tourné vers l'immensité sidérale

Dans l'enthousiasme d'un renouveau du Graal Les Bien'heureuses telles des Mères Veilleuses Telles des Mères veilleuses sur l'écrin d'un Rubis Protègent le joyau qu'est le germe de Vie

Elles maintiennent les fils qui maintiennent le fils

Ces femmes portées par le souffle Divin Ont le cœur pur comme la brise du matin

Elles soignent la jonction inter-dimensionnelle Par la puissance de leur Amour éternel

Les Bien'heureuses telles des Mères Veilleuses Telles des Mères veilleuses, ont l'âme bien'heureuse

Les bien'heureuses ensemencent la Terre ainsi que l'Univers

L'Univers vers l'uni et l'uni vers l'Unique…

© Tifen Janvier 2006


L'AMOUR COMME ETERNEL PRESENT

 
Demandez et l'on vous donnera
Cherchez et vous trouverez
Frappez et l'on vous ouvrira
Matthieu

Cherchez et vous serez aimé
Notre Père qui êtes aux cieux
Nous guidera vers le précieux
Ce voyage intérieur du tréfonds de notre Terre
Au sublime bonheur d'un ciel d'éther
J'accueille mon enfant intérieur
Pour lui faire vivre le meilleur
Seul, en compagnie de l'Univers
Pour me sentir libre comme l'air
De vallées en abymes, de vals en cimes
J'extirpe mes racines, mon âme accède à la bonté Divine
Dans le silence de solitude
Je me dévêts des habitudes
Dans le silence de solitude
Je trouve ma réelle attitude
Au rythme des heures
Malheurs, bonheurs
La nature m'accompagne de son enchantement
Alors, s'offre à moi, l'ici et maintenant
L'éternel présent
Demandez, cherchez, frappez
Ouvrez, trouvez, donnez
L'Amour comme éternel présent
L'Amour pour tous ici et maintenant
L'Amour nous fait sortir de la mortalité
Pour entrer dans la spirale de l'immortalité…

Tifen*
Chartreuse de Sélignac Le 08 avril 2007

 

 

© Tifen pour Terre d'éveilè2013 .